Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Soyez sympa, rembobinez

Michel Gondry - Etats-Unis - 2008

Critique publiée par lef1 - le 16/12/2013
Seconde 501 , Lycée Le Verrier,
Saint-Lô

Note de la classe (4 votes)


Nombre de visites : 429

Soyez Sympas, Rembobinez

Soyez sympas, rembobinez

Soyez sympas, rembobinez réalisé aux Etats-Unis par Michel Gondry, met en scène deux employés de vidéo club. Une comédie où les acteurs (Mos Def, Jack Black, Melodie Diaz, Danny Glover et Mia Farrow) incarnent des personnages à la fois drôles, sensibles et audacieux.

Ce long métrage a été tourné à Passaic, dans la banlieue de New-York. Mos Def, star du hip-hop dans la vie, interprète le rôle de Mike travaillant dans un vidéo club.
Cette boutique est gérée par M.Fletcher, un vieil homme admiratif d’un célèbre Jazz Man, Fats Waller. L’acolyte de Mike, Jerry, au caractère électrique, démagnétise par erreur les cassettes vidéos, et qui efface alors tous les films de la boutique. Les deux amis font donc leur possible pour contenter les clients. Leur idée : réaliser des versions suédées, tels que Ghostbusters, Robocop, Rush Hour 2... remakes fabriqués avec les moyens du bord. Le duo est finalement complété par une fidèle recrue, Alma. Les trois amis, se persuadent que les fonds récoltés permettront de sauver l’immeuble de la démolition, afin de laisser place à un complexe immobilier. Les habitants réunissent leurs talents pour sauver la boutique de VHS. Acteurs, amateurs et professionnels se complètent et viennent servir l’illusion et les inventions en tous genres.

Le duo nous procure une énergie communicative qui révèle des caractères bien différents mais qui se complètent grâce à leur imagination débordante.

Soyez sympas, rembobinez,
nous transporte sur un air de jazz. Les protagonistes vivent au rythme du jazz en honorant la mémoire de Fats Waller, le « héros » de M.Fletcher.

Le sueding, observé à travers les images et effets spéciaux, est l’ingrédient principal de la comédie. Michel Gondry base ses longs métrages sur des effets visuels travaillés mais qui semblent bricolés.
Passionné par le trompe l’oeil, le réalisateur s’est distingué par son goût de l’expérimentation et un talent de truqueur extraordinaire.

Les acteurs improvisés ont le dessus sur les acteurs imposés, ils jouent des rôles en tant qu’habitants de la ville et non en tant qu’acteurs, ce qui donne plus de réalisme.

Le titre original Be Kind, Rewind était célèbre dans les vidéo clubs américains. Il était appliqué sur les cassettes afin de demander aux usagers de rembobiner la cassette vidéo avant de la rapporter. Ce qui nous laisse déduire que le film en lui même nous demande de rembobiner l’histoire pareillement à un rembobinage de VHS.

Soyez Sympas Rembobinez, un film à voir et à revoir !