Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Lunchbox

Ritesh Batra - Inde/France - 2013

Critique publiée par Marine - le 01/04/2014
Seconde 6, La Morandière ,
Granville

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 135

The Lunchbox.

C’est l’histoire d’Ila, une jeune femme de Bombay qui cherche à reconquérir l’amour de son mari à travers un succulent déjeuner qu’elle décide de lui envoyer à travers sa lunchbox. Mais le soir, lorsque celui-ci rentre du travail, il ne lui fait pas de compliment comme elle l’avait espéré. C’est alors qu’elle se rend compte que sa lunchbox a été envoyée à la mauvaise adresse. C’est Saajan, un homme seul, solitaire, et proche de la retraite qui la reçoit. Ila décide donc de lui envoyer un petit mot afin de lui expliquer cette erreur et c’est à partir de ce moment là que ces deux personnes vont faire connaissance uniquement par lettres.

Nous trouvons que l’histoire de ce film est peu recherchée. L’histoire est très répétitive même si les personnages jouent très bien, c’est l’histoire qui ne va pas avec Ila qui prépare de succulents repas et Saajan qui reçoit la lunchbox, mange son contenu et répond aux lettres d’Ila. Durant tout le film, nous allons suivre cet échange qui n’en finit plus. C’est très pénible à la fin, l’histoire entre ces deux personnages n’avance pas et même à la fin, nous ne savons pas s’ ils vont se retrouver.

Mais malgré ce gros point négatif, nous trouvons que ce film est particulièrement intéressant du fait qu’il soit tourné en Inde. En effet, ce n’est pas qu’une comédie romantique, c’est aussi un documentaire. Nous apprenons beaucoup de choses sur cette culture et les plats indiens qui sont totalement différents des nôtres.
Les personnages d’Ila (Nimrat Kaur) et Saajan (Irrfan Khan) jouent parfaitement leurs rôles car ils nous font entrer dans leur vie qui certes, semble aussi répétitive que l’histoire d’amour entre ces deux personnages mais qui nous donne envie de goûter de nouvelles saveurs avec les plats qui ont l’air si délicieux quand ils sont humés, dégustés et décrits par Saajan.

En conclusion, nous vous déconseillons ce film, lassant et très long ; sauf si vous aimez les histoires d’amour qui n’en finissent pas ou si vous voulez découvrir une culture différente de la nôtre. Sinon, vous allez perdre votre temps durant 1 heure et 42 minutes.

Rozenn Le Cocguenn, Marine Boboeuf