Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Babel

Julie Bertuccelli - France - 2013

Critique publiée par Marine - le 06/06/2014
Seconde 6, La Morandière ,
Granville

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 146

La cour de Babel, tout un monde !

La cour de Babel nous montre la vie d’une classe d’accueil Pendant un an, Julie Bertuccelli a filmé les échanges, les conflits et les joies de ce groupe de collégiens âgés de 11 à 15 ans, réunis dans une même classe afin de les aider à apprendre le français et s’intégrer dans ce pays qui est nouveau pour eux. Elle nous montre le courage de ces jeunes mais aussi les conflits qu’ils peuvent connaître au sujet par exemple de la religion et de leur langue maternelle.

Pour son retour au documentaire, la réalisatrice Julie Bertuccelli a décidé de nous présenter en 2013 « La cour de Babel », un long-métrage français d’une durée d’une heure et vingt-neuf minutes avec des acteurs inconnus.

Nous avons été particulièrement intéressées par ce documentaire qui est très touchant car nous nous mettons très vite à la place de ces étrangers venant dans ce pays afin d’avoir une vie meilleure. Nous comprenons leur ressenti, leurs rejets comme le passage où une élève subit des critiques à propos de ses cheveux crépus mais aussi leur bravoure et leur ténacité de ne pas se décourager.
Ils ne se connaissent pas mais pourtant ils ont une grande solidarité. Ils ne parlent pas la même langue mais pourtant ils arrivent à se comprendre. On peut voir apparaître une grande complicité qui se développe entre eux et la professeure tout au long du film.

Les plans, plutôt bien réalisés, nous montrent l’importance et la richesse que peuvent apporter ces jeunes élèves venus d’ailleurs non seulement par les sentiments et l’émotion mais aussi par l’absence de musique qui nous donne plus d’attention sur leur vie quotidienne. Ils sont filmés de manière naturelle, ce qui nous montre qu’ils ne jouent pas un rôle mais qu’ils nous font voir la réalité sur leur parcours d’entrée en France, d’où le choix de la réalisatrice Julie Bertucceli de faire un documentaire.

En revanche, notre seul point négatif est le titre qui est, certes, bien recherché mais pas expliqué ; ce qui porte à confusion. Peu de jeunes adolescents connaissent la véritable histoire de la Tour de Babel qui a inspiré Julie Bertucceli pour faire ce choix de remplacer la « Tour » par la « cour ». En effet, dans la bible, la tour de Babel est une tour mythique. Après le déluge, les premiers hommes sur Terre se seraient réunis afin de la construire pour atteindre le ciel, mais Dieu interrompt leur projet qu’il a jugé trop ambitieux, en brouillant leur langage en les dispersant sur la Terre.
Le choix de remplacer la « tour » par la « cour » permet de nous représenter la cour du collège dans laquelle les jeunes étrangers se trouvent ; ce que l’on comprend par le plan récurrent de la cour qui apparaît à chaque saison de cette année scolaire.

Pour finir, faites le tour du monde et voyagez à travers cet émouvant documentaire de Julie Bertucceli, que nous vous conseillons !

Alicia Lucas
Marine Boboeuf
Aline Huchet