Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

The Square

Ruben Östlund - Suéde - 2017

Critique publiée par webmestre - le 11/01/2018
Seconde 5, La Morandière ,
Granville

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 6

Le Carré incompris

Le film ’’The Square’’ est l’un des longs métrages de Ruben Östlund, réalisateur Suédois âgé de 43 ans. Avec 13 ans de carrière, ce réalisateur a plusieurs longs métrages et séries à son actif. Le film raconte l’histoire de Christian, père de famille divorcé qui dirige un musée venant tout juste d’acquérir une nouvelle œuvre intitulée ’’The Square’’. Un jour, Christian perd son téléphone portable. Après cet événement, il ne se focalise plus que sur cette perte, ce qui au final va la lui causer bien des désagréments qui mettent en contradiction ses actes et ses principes affichés .

La critique

Ce film appartient au genre de la comédie-dramatique. Les personnages ont des caractères nuancés mais on devine facilement le personnage principal, Christian, qui est très bien joué par Claes Bang. L’acteur apporte du réalisme dans chacun de ses faits et gestes. Il se les approprie comme s’il s’agissait de sa propre vie. La perte de son téléphone peut nous apparaître comme un événement anodin, alors qu’il aura finalement d’importantes conséquences négatives puis de remise en cause.
On peut noter la présence de nombreux plans importants, notamment lorsque Christian et Michael sont dans la voiture et disent vouloir se faire justice, alors qu’une fois arrivés dans la cité, les deux perdent complètement leur courage et rivalisent de lâcheté.
La scène avec le personnage Oleg, qui imite un gorille dans le restaurant du musée, est censée être une scène amusante, mais le jeu d’acteur dégénère totalement...en scène dérangeante pour tous. Ce performeur va pousser à l’extrême son imitation. Il va casser un verre, sauter sur les tables jusqu’à vouloir violer une femme.
Dans la bande son, il y a une musique qui revient assez souvent tout au long du film lors des scènes importantes comme pour installer un suspense.

Notre Avis

Nous avons un avis mitigé. D’une part, nous trouvons que ce film est original et qu’il sort de l’ordinaire, car le réalisateur fait d’une histoire très banale un film qui nous questionne sur notre rapport à la technologie, à l’art et aux autres.
D’autre part, nous n’avons pas vraiment saisi le sens de l’histoire et du film. De plus, il y a trop de petites histoires intégrées dans l’histoire principale, ce qui rend le film difficile à comprendre. Par exemple, la scène du rapport sexuel entre Anne et Christian n’apportait pas, à notre sens, un grand intérêt au film.